Friday, November 29, 2013

#12 - Le voyage

Vendredi 29 Novembre 2013.
6h00 : On se réveille, on se prépare, on finit la préparation des valises.

7h10 : Mon père et ma belle-mère arrivent pour nous accompagner en voiture à la gare (merci à eux), car nous sommes passablement bien chargés : 2 grosses valises, 1 petite valise, 2 sac à dos avec nos PCs portables et surtout les 2 chats !

8h36 : Départ presque pas larmoyant du train (merci à Anthony et Gus d'être venu !) direction l'aéroport Charles de Gaulle.

9h40 : Arrivée à l'aéroport où on a pu tester les chariots spéciaux "t'as-pris-trop-d'affaires-t'as-plus-de-mains". Résultat : l'aéroport n'est pas fait pour ça :D Même si les chariots sont dispo aux portes du train (dispo à Paris = abandonné), il y a un seul ascenseur sur le quai. En haut, on découvre qu'il faut changer de terminal et donc prendre la navette style métro lillois qui se conduit tout seul mais version brutale avec des à coups, pensez-donc à bien coincer vos valises ! Sauf que pour prendre la navette, il faut passer par des endroits interdits aux chariots spéciaux \o/ Après la navette, on retrouve un autre chariot (rangé celui-ci \o/), on subit la grève pendant 30 min (des gens qui crient et parlent dans un mégaphone "on est motivé" "on va tout péter" ... un régal pour les chats, merci !) Quand le personnel d'Icelandair arrive, Tyn leur demande comment faire pour les chats, il faut s'enregistrer normalement (déposer les valises, prendre les cartes d'embarquement), aller payer à un comptoir spécial (100€ par chat) puis déposer les chats au comptoir "bagages spéciaux". La personne d'Icelandair nous voyant à la fin de la file de 4 km est gentiment venue nous chercher pour nous faire passer par le comptoir vip. Avant de déposer les chats au comptoir spécial, on leur a donné des petits calmants (merci à Marie pour le matériel ça a super bien marché). Recette : écraser les cachets, mettre la poudre dans une pipette, mettre un peu d'eau et mélanger, et hop dans la gueule du chat. Matériel : cachet, fourchette + gamelle pour écraser, pipette, cuillère pour mettre la poudre dans la pipette, eau.
Puis on les a regardé partir avec la personne qui s'occupe des bagages spéciaux ... séquence émotions vous vous en doutez !

13h20 : Décollage de l'avion vers Reykjavik. On en a profité pour regarder "L'incroyable Burt Wonderstone", c'était marrant, puis Tyn a dormi pendant que je jouais à la 3DS \o/



17h20 (heure de Reykjavik, donc 18h20 en France) : Décollage de l'avion vers Seattle. On a regardé "Oblivion" puis on a regretté ... beaucoup, du coup Tyn a préféré dormir que de subir mes choix douteux de films, j'ai donc regardé "Run fatboy Run" ("Cours toujours Dennis" en Français) c'était drôle puis j'ai regardé "Gatsby le magnifique" et j'ai regretté.



16h30 (heure de Seattle, donc 1h30 en France) : Arrivée à Seattle, récupération des bagages puis des chats. On m'avait dit de ne pas avoir peur si ils étaient encore tout mou ... je n'ai pas eu le temps de m'inquiéter, les 2 sont arrivés assis dans leurs caisses et très content de nous voir ! On est donc parti avec notre chauffeur (merci ArenaNet!) vers notre appartement \o/ A noter : Icelandair ne fournit aucun repas gratuit à bord, donc il faut prévoir la carte à portée de main, ou prendre à manger avant ;-)

17h30 : Découverte de l'appartement ... 2 chambres, 2 salles de bain, une buanderie, des placards gigantesques (les photos sont disponibles ici).

18h00 : Direction l'épicerie la plus proche pour faire des courses pour survivre et pour les chats ;-) Achat du galon de boisson et de la litière prête à poser : suffit d'enlever le papier et hop le bac est prêt, très pratique pour dépanner et éviter de devoir porter 10 kg de litière pour rentrer !

19h30 : Installation de l'espace chats dans la plus petite salle de bain, Choco est bel et bien réveillé, Bash a encore du mal à marcher droit et à garder les yeux ouverts mais ils mangent donc tout va bien !

21h30 : Repas : pizza hawaïenne fraîche cuite dans notre four qui est presque 2 fois plus grand que notre ancien four

23h30 : Dodo !! Et fin de cette journée de 31 heures \o/ Même en étant crevés, à 3h on était réveillé et limite prêt à se lever ... mais autant se caler tout de suite sinon y'en a qui vont morfler lundi au travail ;-)